Sysdenat.fr » Mes finances » Rachat de crédit : de quoi s’agit-il ?

Rachat de crédit : de quoi s’agit-il ?

Le gouvernement français a mis en place certaines mesures qui peuvent aider les gens à mieux gérer leur argent, leurs dettes ou leurs problèmes financiers. Bien que l’une de ces méthodes soit directement importée des pays anglo-saxons, beaucoup de bénéficiaires reconnaissent son efficacité. Il s’agit du rachat de crédit. Le rachat de crédit a été instauré en France en l’an 2000 et connaît un franc succès de nos jours dans ce pays. Alors, de quoi il en est question exactement ? Et malgré les avantages confirmés de cette méthode, quels sont ses inconvénients ?

Qu’est-ce que le rachat de crédit ?

Le rachat de crédit, appelé aussi regroupement de crédit ou encore restructuration de prêt, est une pratique qui sert au regroupement de son ou ses crédits. Le but premier du rachat de crédit est de garantir une maîtrise de son taux d’endettement. Si vous êtes dans le cas où vous avez un cumul de mensualités, il est possible d’avoir recours à un rachat de crédit, ce qui signifie qu’il est possible de regrouper le tout sous un seul crédit ou dossier, cela vous permettra par conséquent, de mieux gérer le cours des choses.

Cependant, votre cas doit correspondre à certaines conditions afin de bénéficier de tous les avantages qui sont offerts par le rachat de crédit. Vous pouvez donc avoir accès à un rachat de crédit si :

  • Dans votre cas, vous avez eu accès à un nombre considérable de prêts.
  • Vous avez régler certaines mensualités.
  • Bien évidemment, si vous souhaitez avoir recours à ce genre de solutions. Cela signifie donc que vous aurez une seule personne qui devra gérer tous vos crédits et prêts et vous vous entretiendrez qu’avec elle.

Quels sont les inconvénients du rachat de crédit ?

Toute chose a des imperfections et le rachat de crédit n’échappe à cette règle. Vous l’aurez donc compris, malgré la multitude d’avantages qui y sont référés, le rachat de crédit ne demeure pas complet et satisfaisant sous tous les points. Voici quelques désavantages de cette pratique :

  • Le coût reste le plus grand désavantage de cette option. En effet, plus sa durée augmente plus le taux grimpe bien que les mensualités à côté baissent.
  • La fidélité et la confiance que vous aviez eu avec votre ancienne banque disparaîtront, et les avantages que vous avez pu obtenir avec aussi, dans le cas où vous faites appel à une autre banque pour la gestion de votre cas bien sûr.
  • Les frais sont aussi un point à ne pas négliger. En effet, avoir recours à une nouvelle option de gestion de son argent implique des frais en tout genre.