Sysdenat.fr » Ma maison » Maison passive: qu’est-ce que c’est ?

Maison passive: qu’est-ce que c’est ?

Ces derniers temps, le sujet dont on parle le plus est bien l’immobilier. On ne cesse de parler de maisons et d’habitations dans toutes nos conversations, que ça soit l’achat, la location, les meubles, les charges et la consommation. Revenons un peu sur ce point! On se plaint souvent de la cherté de la vie à cause des charges exorbitantes et les factures à payer qui nous coûtent les yeux de la tête mais a-t-on déjà pensé à les réduire ?

Ceci existe, il y a beaucoup de maisons avec une consommation minimale d’électricité et de gaz qui marchent très bien, et on les appelle les maisons passives. Mais comment est-ce que ça marche ? Et par quoi sont remplacés les éléments qu’on trouve essentiels dans ces maisons ?

Une maison passive: c’est quoi exactement ?

Cette nomination désigne les habitats où on assure une consommation énergétique très réduite. On peut même aller jusqu’au remplacement de l’énergie électrique par des alternatives comme l’énergie solaire ou mécanique.

La première chose à économiser dans ce type de maisons est le chauffage, les habitants tentent de trouver des alternatives afin de remplacer le chauffage. Pour ensuite se tourner vers des économies ailleurs. Les normes qu’on doit atteindre pour qualifier une maison de « maison passive » proprement dite ne sont pas fixées en France, car ici, cette notion existe peu. Mais des études disent que d’ici l’année 2020, on aura ces notions et tout le monde pourra se fixer un objectif à atteindre.

Les deux objectifs principaux sont la protection de la planète d’abord en évitant de la polluer, mais aussi les économies financières, en se tournant vers des alternatives moins coûteuses.

Quels sont les principes d’une maison passive ?

Afin de dire qu’une maison est passive, on s’appuie sur une liste de six principes fondamentaux:

  • Le renforcement de l’isolation thermique: c’est à dire la mise en place de techniques visant à limiter les transferts de chaleur entre les pièces et l’extérieur de la maison.
  • La suppression des ponts thermiques: ces points constituent une rupture de la barrière isolante dans les murs des bâtiments.
  • La garantie d’une bonne étanchéité de l’air pour aérer toutes les pièces de la maison.
  • La ventilation à double flux: celle-ci représente un système qui met de l’air pur dans les pièces de vie de la maison et un autre qui fait sortir l’air usé des pièces de service tout en créant un croisement entre eux pour transférer la chaleur à l’air entrant.
  • L’utilisation de l’énergie solaire pour remplacer l’énergie électrique.
  • L’utilisation minimale des appareils ménagers qui consomment de l’électricité et se limiter à un minimum. On évite les pétrins, aspirateurs, cafetières électriques et tout ce qui n’est pas indispensable.